KoalaBox : etherpad + piratebox


En formation à la vulgarisation on écrit.

Chez ShakePeers et chez Plume!, on écrit aussi des textes, et surtout des compte-rendus de réunion.

Tout le monde écrit.

En formation ou en réunion, j’utilise etherpad et le monde est meilleur. Si vous ne connaissez pas encore, lâchez-tout et allez-voir.

Pas très loin de chez moi, des copains lancent un hackerspace : le BIB. C’est plutôt un radeau de sauvetage (ou un bag in box) qu’un lieu où on attaque des navires. Un radeau pour la bidouille, de la bonne vieille fraiseuse à la musique 100% siliconée.

Bref, dans ce lieu, on rencontre et on bidouille, et l’on fait notamment de l’électronique embarquée. En plus d’être des vulgarisateurs-nés, ils sont très compétents. Il arrive que l’un aille sans l’autre.

Et au BIB, ils sont du genre à aimer les nouveaux projets. Alors moi mon projet c’est de l’informatique embarquée : un RaspberryPi et un routeur Wifi, embarqués dans quoi ?, dans une boîte qui tienne dans la main.

Appelons la boîte une KoalaBox ou une Collabox. L’idée est la suivante : tu arrives, tu branches la box et tu peux :

Là-bas, ils m’ont dit : commande un “Raspaille” et ça va glisser. Bon, lançons-nous dans la geekitude bidouillesque. M’ont-ils vendu du rêve ? Vous (et moi aussi) le saurez au prochain épisode.

Comments

defred: Hello Vincent, J’ai trituré un boitier de wrt54 (routeur wifi avec du firmware libre dedans), et j’ai réussi à y embarquer un raspberry pi. Par miracle la carte mère du routeur à l’intérieur laisse pile la place au mini-pc. J’ai donc pour l’instant les deux machines dans un seul boitier. Je t’avais envoyé un mail mais j’ignore si tu l’as reçu correctement, hésites pas à m’envoyer de la news. Je continue de toute façon cette version de la colla-pirat-ensemble-box ;)

Vincent: Merci David !

Vincent: ah ouais, pouvoir partager une connec wifi, quand il y a, ce serait un must !

Vincent: ah ouais, diantre c’est quasi disco le wrt54 !

Vincent: chouette nouvelle ! le problème du boitier serait sub-réglé !

David: J’utilise le routeur Wifi TL-WR710N de Dlink : petit, deux port ethernet (comme ça on peut également s’en servir pour partager une connexion filaire, sans solliciter le rasperry), et une port USB qui alimente le Raspberry. Du coup c’est à peine plus cher que d’acheter une clef wifi + une alimentation pour le Raspberry. Apparement, on peut aussi y installer dd-wrt, un gestionnaire de routeur libre.

David: Sinon, voir aussi : http://cowboxisen.tumblr.com/ la cowbox (même principe) et http://www.brck.com (Internet partout, pour l’Afrique)

Vincent: cool c’est noté ! pour le routeur wifi un tp link. Sinon, une belle ressource ici que me communique Yoda.

Will: Intéressant, et sur le principe j’aime ! Si tu as besoin d’un coup de main pour la partie informatigue pure (config serveur, bout de script à développer,..etc) n’hésites pas à me faire signe, je t’aiderai avec plaisir. Sinon une question me taraude, c’est quoi le router wifi en question? Bon courage. W.

Vincent: Thanks dude ! Je vais y jeter un oeil de ce pas. Pas encore décidé, ni attaqué à bidouiller encore.

Forth: RaspberryPi, ce n’est même pas un armv7, les mecs n’ont pas libéré le pilote graphique, la carte n’est pas reproductible facilement, mais c’est vrais que Broadcom fait un super campagne marketing pour écoulé ces vieux stock de SOC au près des geeks naïfs. Sinon on peut prendre un carte basée sur un arm cortex A8 ou A7, comme les Olinuxino qui ont port pour batteries au lithium. C’est plus pratique et beaucoup plus puissant pour le même prix. J’ai écrit les grandes lignes sur http://cowobox.net

Vincent Bonhomme

Vincent Bonhomme

The opposite of play is not work, it's depression


rss facebook stack overflow twitter github youtube mail spotify instagram linkedin